La Maison de Steph et Mathieu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le choix du constructeur

ConstructionUne des étapes primordiale du projet, c'est trouver le constructeur.
Tout à commencé au salon de la construction à Albi où nous sommes allés à quelques stands de constructeurs et où nous avons fixé des rendez-vous pour les semaines à venir.

Tous les constructeurs ont des noms factices, pour le fun et pour éviter toute publicité (mauvaise ou bonne) :

Maison Congénitale :
Maisons sur plans, relativement chères et avec très peu de possibilités de modification. Le commercial dans toute sa splendeur; sûr de lui, a tout vu, a tout fait. Il est persuadé que la maison de nos rêves se trouve dans son catalogue. Pas nous.

Maison Surgelés :
Très bien dans le principe, à l'écoute, beaucoup de possibilités. La commerciale a fait l'erreur de nous dire qu'elle n'aimait pas le Monomur (et oui, on avait encore l'espoir de construire en Monomur) et surtout d'oublier de nous rappeler pendant plus de 2 mois.

Maison Malade : Toute une histoire !!
Quand le commercial nous a demandé comment nous les avions connus, nous avons eu la bonne idée de leur dire qu'un de nos copains nommé "Gabichou" était passé par eux.
Dès le départ, le commercial était alors persuadé qu'on passerait par lui, tout en nous disant que nous étions libre et que ses interventions (recherche terrain, visites de maison, plans) étaient totalement gratuites et ne nous engageaient à rien.
A la cinquième visite, il a commis l'irréparable: il a amené son chef à la maison (un arriviste de première, beau parleur et faux-cul) qui nous annoncé la douloureuse. En plus de ça, il avait supprimé 20 m2 pour que cela rentre dans le budget.
A la sixième visite, il a été complètement grillé: il est arrivé, toujours avec son chef, pour nous faire visiter une maison. Or, il avait oublié de nous confirmer le rendez-vous. Il était 10h du mat un samedi matin et on avait fait la fête toute la nuit avec 2 couples de potes qui essayaient de finir leur nuit. On a donc décliné l'invitation et les Messieurs ont été très énervés (et nous l'on fait comprendre).
A la septième visite, on lui a dit qu'on allait sûrement passer par un Maître d'œuvre. Il nous a bien sûr mis en garde, dit qu'il était déçu et qu'il était très inquiet pour nous. Nous lui souhaitons une bonne continuation et le remercions pour tout le temps qu'il nous a consacré.

Matière construction :
Très bien sur tous les points; le commercial était très compétent. Les points forts: prestations de qualité et possibilité de construire en Monomur. Mais n'a pas été retenu à cause du plan (un peu trop simpliste car la moindre fantaisie risquait d'accroître rapidement le coût), du coût final (beaucoup trop cher), de l'impossibilité de se réserver quelques travaux ou de passer avec l'entreprise de notre choix.

L'architecte Bioconstruction :
Énorme !! On halluciné tout au long du rendez-vous: l'architecte était un peu... habité... Entre le coût (hors compétition) et l'architecture (pas du tout à notre goût), cette alternative n'a pas été retenue.

Un maître d'œuvre nommé Ghigo (de son vrai nom) :
Très bien en tout point. Mais le plan qu'il nous a proposé ne nous a pas convaincu.
Il nous avait été conseillé par l'agent de chez Siècle 12 (comme quoi, il était de bons conseils).

Immotek (de son vrai nom aussi) :
Trouvé sur internet et retenu pour son implication dans la bioconstruction, construction bois et monomur.

Nous avons été convaincu par: le plan, le professionnalisme, le prix, le commercial. Tout quoi.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet