La Maison de Steph et Mathieu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le crépis

CrépisPour compléter la série, "le chantier se transforme en maison", la maison s'habille !
Voici l'enduit extérieur... le crépis quoi :-)

Alors déjà posons le débat :

  • projeté
  • écrasé
  • taloché

Concernant la finition projeté, on a vite abandonné, car déjà c'est pas terrible au toucher et en plus ça ne nous plaisait pas.
Ensuite entre taloché et écrasé... beh on a préféré écrasé pour toute la surface et gratté pour le contour des fenêtres. Vu que nous avons des volets roulants, il fallait faire une petite démarcation au niveau des portes et des fenêtres pour habiller un peu.

On en a profité pour demander à l'enduiseur de faire aussi notre mur mitoyen avec nos futurs voisins, histoire d'avoir le même rendu directement.

La matière première

Donc voici comment en trois jours à peine ça s'est déroulé :

1er jour : protection

Toute la maison est protégée : fenêtres, gouttières démontées, tuiles, seuils, ... bref de quoi balancer tranquille sans trop salir...

Protection de la maison Préparation des cadres

2nd jour : la sous-couche

Et oui, ici aussi il y a une sous-couche. Certainement pour que le crépis accroche bien.
Alors déjà ça donne une idée (même si la couleur n'a rien à voir avec la couleur de l'enduit final) du rendu avec une couleur homogène.
Au début j'ai cru que c'était l'aspect définitif... ça m'avait déçu :-)

La sous-couche ! Au niveau de la terrasse

Échafaudage à l'arrache

3ème jour : le crépis

Ce jour-là on a assisté au travail des mecs et franchement c'est impressionnant.
De 8h à 13h ils ont fait toute la maison et le mur, nettoyage inclus !
Donc 4 mecs :

  • un qui charge la machine
  • un qui tient l'espèce de lance à projeter
  • un qui taloche juste derrière
  • un qui brosse les contours des fenêtre pour l'aspect gratté

Et ça dépote !

La machine Les mecs en action

Le mur mitoyen

Voilà le rendu final 2j après leur départ (c'est pas encore sec...) :

Et voilà !

Enfin ça ressemble à une maison !

A partir de là, on a commencé à fignoler l'intérieur... et démarré le compte à rebours...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet